15 réponses
  1. Bruce
    Bruce à |

    Toujours aussi craquante ;-)

    Elle est donne la joie de vivre >>> la dolce vita

    Finition soigné

    Moteur enjoué poussé à l’extrême avec 105 chevaux et la bo^ite six ..cette 500 décoiffe

    Toujours imité ..jamais égalé

    Super 500

    Répondre
    1. beniot9888
      beniot9888 à |

      Je ne crois pas que « Dolce vita » puisse se traduire par joie de vivre.

    2. pat d pau
      pat d pau à |

      Dolce vita >> puisse se traduire par joie de vivre.

      in fatti, possiamo paalre di piacere di vita.. ma quando conosci l’italia, se puo anche traduire con la parola seguente : Joie de vivre.

      La vite è bella !

    3. GREG
      GREG à |

      @pat d eau: que disait Desproges sur la culture déjà? :D Tu manques de confiture ;)

    4. r.burns
      r.burns à |

      Euh 105ch pour 1260kg aucun risque d’être décoiffé….

  2. talbott
    talbott à |
    Répondre
  3. Kaizer sauzée
    Kaizer sauzée à |

    Je ne sais pas si c’est l’effet nouvelles twingo-107-C1-Aygo, mais elle a quand même pris un sacré coup de vieux la ch’tite 500.
    Elle est jolie, mais il serait temps de penser à la fair évoluer.

    Répondre
    1. Pat
      Pat à |

      L’integration du GPS en mode « Ada » fait vraiment tache.

  4. AZZURRA
    AZZURRA à |

    Excellent moteur, ligne intemporelle, souvent copiée jamais égalée.
    Elle a encore une longue vie devant elle, sa remplacante peut attendre encore un bon moment encore bien qu’elle soit dans les cartons.
    Ma femme va changer la sienne, à la revente de l’ancienne nous avons été surpris du peu de décote en 5 ans. .GRAZIE Sergio
    Elle prend la………….500C :-) . On ne change pas une équipe qui gagne.

    Répondre
    1. SGL
      SGL à |

      Ne pas changer fondamentalement la 500 a des avantages comme des inconvénients.
      Les avantages sont évidemment :
      - Faire des économies d’échelle importante dans la R&D. Fiat préfère investir chez Chrysler.
      - les 500 reposes sur une plate-forme assez simple, celle de la Panda d’entrée de gamme et revenu presque comme un premium d’où un fort profit sur un modèle rentabilisé depuis longtemps.
      Autant donc la laisser vivre à moindres frais.
      Les inconvénients sont :
      - durant ces 7 années la concurrence n’est pas restée inactive, les modèles mêmes les plus basiques ont subi d’importance amélioration comme C1/108/Aygo et Twingo 3 et bient^ot Smart.
      - Les versions HDG de la 500 à forte valeur ajoutée tombe en concurrence sur les Mini BDG totalement revue et corrigée et donc ultra-moderne techniquement par rapport à la Fiat
      - Fiat tombe dans le risque de la monoculture car le réseau n’a pas grand-chose de vraiment attractif autre qu’elle à vendre sauf la Panda, sa soeur.
      Je doute que la Fiat ait le même succès de ces sept dernières années (plus d’1,2 million d’unités à ce jour) et elle est encore loin des 3,9 millions d’exemplaires de la 500 originelle.

  5. Gianni
    Gianni à |

    @SGL.

    Cela se bouscule au portillon, la 500X cette année….. la 500 5 ( pour 5 portes remplacante de la Punto ( fin de vie annoncée pour 2015) sera produite en Pologne à Tichy, à partir de 2015. Au plus tard 2016, sortie de la nouvelle 500 version trois, ainsi que le cabriolet.
    Détrompes toi, les ventes sont bonnes et se maintiennent et les 250 000 Fiat 500 ne réprésentent que 12,50% des ventes totales mondiales de Fiat d’environ 2 000 000 unités. Je n’ai pas encore les véritables chiffres, à Tichy autour de 200 000 Fiat 500, à Toluca ( Mexique) au minimum 50000 500 produites).
    Monoculture chez Fiat ? A chacun de juger….

    Répondre
    1. seb92
      seb92 à |

      Fiat se réjouit lors du lancement de cette 500 remanié qu’aprés 7 ans elle obtient le même niveau de vente en europe que la premiére année pleine de son lancement.
      Elle demeure archi leader de son segment.
      Quelqu’un à des nouvelles de l’opel adam pale copie de la 500??
      Les nouvelles twingo ou c1….etc devraient également, sauf en france, se casser les dents.
      Pour info la 500 entre en février pour la 1er fois dans le top ten du marché espagnol (9eme), marché où les citadines sont peu présentes. Après 7 ans….

    2. SGL
      SGL à |

      C’est tout le mal que je souhaite à Fiat, d’avoir du succès avec cette hypothétique Fiat 500 5 portes pour replacer la Youngtimer Punto qui était dans les années 90 la plus vendue du segment B.
      Quoiqu’il en soit l’année 2013 semble être le zénith des ventes de la 500 ‘normal’ car maintenant la concurrence fera rage à partir de mi-2014.
      L’Adam repart à la charge avec de vrai bons moteurs, la donne est sur le point de changer.
      La Fiat 500L est sur un segment en perdition tué par la mode des mini-SUV.
      Où sont les futures Punto / bravo /Croma / Barchetta /Coupé pour sortir de la monoculture << 500 >> ,désignation usurpé mise à toutes les sauces.

  6. scharley
    scharley à |

    Elle est vendue á New York et á SAo Paulo…. oú on ne voit pas de Twingo ni de 106 :)
    la ligne est superbe. pourquoi la changer. La mini premiere du nom est resté 30 ans au catalogue…
    Pour le reste, le moteur et certaines autres choses ont évoluées..
    J’aime bien cette auto, même si le plastique intérieur n’est pas du plus bel effet. le tuftuf du twinair est aussi sympathique..
    Le succes de cette auto n’est pas rationnel et c’est ce qui fait sa grande force…

    Répondre
  7. yann
    yann à |

    Personnellement, si j’avais a acheter dans ce créneau j’envisagerai plut^ot la nouvelle Twingo: Plus moderne, désormais aussi jolie, plus pratique (5 portes, les arrières discrètement intégrées), probablement plus amusante à conduire (propulsion)… et une motorisation 3 cylindres qui sera fatalement un meilleur compromis qu’un bi: Pour une voiture, le bicylindre c’est juste débile… déjà (avec généralement une moindre cylindrée unitaire plus facile à remplir/gérer et 5 fois moins de poids à trainer) sur une moto cela donne une plage de régime exploitable de diesel avec les vibrations idoines et il n’y a qu’une population plus attachée aux particularismes mécaniques (ou accepte le compromis, pour la finesse qui va avec et sera bienvenue sur un trail par exemple) pour faire qu’on en vende. Sur une bagnole, même petite, cela rappelles une Trabant version 4 temps.

    Le 3 moderne et bien équilibré (calé à 120°, les usinages nécessaires ne posant plus de problèmes), c’est le bon compromis souplesse du 4 et simplicité/couple du 2.

    Répondre
Poster un commentaire